Le Blog IL >>> Les News

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Nvidia : une ingénieuse concession pour jouer en Ultra HD à 60 Hz avec du HDMI 1.4

Mardi, 24 Juin 2014 14:12 | Mis à jour (Mardi, 24 Juin 2014 14:16) | Écrit par cYberYoYo

Nvidia propose désormais de diffuser de l'Ultra HD à 60 Hz sur du HDMI 1.4, ce qu'on pensait impossible jusqu'à présent. Le concepteur de GPU a trouvé une parade, non sans compromis.


La bande passante maximale de 10 Gb/s du HDMI 1.4 ne permet de transmettre 3840 x 2160 pixels avec 8 bits par couleur qu'à un maximum de 30 Hz. Pour atteindre 60 Hz il fallait jusqu'à présent recourir au HDMI 2.0 et à sa bande passante maximale de 18 Gb/s. Mais les premiers téléviseurs Ultra HD du marché ne disposaient pas de telles entrées, pas plus que les derniers moniteurs qui misent plutôt sur leurs entrées DisplayPort.

Connecteur HDMI


Pourtant dans la dernière version préliminaire des pilotes GeForce de la branche 340, publiés la semaine dernière, Nvidia a discrètement apporté la prise en charge de l'Ultra HD à 60 Hz sur du HDMI 1.4. Ce sont des internautes qui l'ont découvert, les notes de versionPDF n'en font pas mention. Il faut dire que le HDMI 2.0 peut inciter les possesseurs d'écrans Ultra HD et de cartes graphiques Kepler, même si elles sont encore à la hauteur de leurs usages, à investir dès aujourd'hui dans une nouvelle carte graphique Maxwell.

Le sous-échantillonnage au profit de la cadence


Quoi qu'il en soit Nvidia n'est pas magicien et n'a pas repoussé les limites du HDMI 1.4. Il a simplement eu l'idée de recourir au sous-échantillonnage de la chrominance, courant pour stocker de la vidéo mais jamais utilisé pour relier une source à un diffuseur.

Le principe est simple : on dégrade légèrement la transmission des couleurs au profit du taux de rafraichissement. On passe plus précisément d'un échantillonnage RVB ou 4:4:4, avec lequel chaque pixel bénéficie d'informations de luminance et de chrominance discrètes, à un échantillonnage 4:2:0, avec lequel les informations de chrominance sont partagées par des lots de quatre pixels.

Sous échantillonnage de la chrominance


C'est problématique avec des contenus précis tels que du texte avec anticrénelage (antialiasing), des interfaces ou des images fixes. Mais c'est quasi imperceptible avec les images animées de jeux vidéo, qui tirent bien plus profit d'un taux de rafraichissement élevé que d'une grande précision des couleurs. Quant aux vidéos, elles n'ont que faire de 60 Hz puisqu'elles sont tournées à 24, 25 ou 30 i/s, et elles sont de toute manière déjà sous-échantillonnées en 4:2:0, même sur Blu-ray.

Cette nouvelle fonctionnalité est proposée dès aujourd'hui aux possesseurs de cartes graphiques Kepler et Maxwell, pour l'heure sous la forme des pilotes GeForce 340.43 en Bêta, en attendant la sortie de la version définitive.

Sous échantillonnage de la chrominance
 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Première claque de Juin chez INVASION-LABS !

Vendredi, 14 Juin 2013 16:03 | Mis à jour (Vendredi, 14 Juin 2013 16:11) | Écrit par ZuiBaXiaN

 

Très bientôt, plein de surprises et de nouveautés chez IL.
Toute une nouvelle gamme de produits en cours d'appro et disponibles dès Juillet :


  • RAZER BLADE PRO + RAZER BLADE 14"
  • RAZER EDGE PRO + GAMEPAD CONTROLER
  • Nouvelle gamme ALIENWARE (14" & 18")
  • NVIDIA SHIELD
  • Nouvelle gamme CLEVO P177SM, NVIDIA 7xx, HASWELL...
  • ...


N'hésitez pas à nous contacter directement pour plus d'info  (Emmanuel au 06 98 57 86 92)

Petit tour en Asie pour sourcing Techno-Geek et revenir avec pleins de nouveaux produits....

Vous n'êtes pas au bout de vos surprises, alors stay tuned...!

 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Haswell : Intel lève le voile sur Iris Graphics 5100 et Iris Pro Graphics 5200

Jeudi, 02 Mai 2013 14:25 | Mis à jour (Jeudi, 02 Mai 2013 14:37) | Écrit par ZuiBaXiaN

Intel semble bien décidé à segmenter sa communication autour d'Haswell. Ainsi, après avoir distillé de nombreux détails techniques lors de ses IDF, annoncé que les livraisons étaient en cours et que le lancement était prévu pour le 4 juin, on en apprend aujourd'hui un peu plus sur la partie graphique de la bête. L'occasion pour nous de faire un premier point.

 

Intel mettra Haswell sur le marché d'ici un mois et deux jours : le 4 juin prochain. C'est en effet dès l'ouverture du Computex que tout sera lancé commercialement pour cette gamme de processeur qui annonce une nouvelle architecture, mais qui apportera surtout certaines innovations précises qui devraient être importantes pour les années à venir.

Haswell : plein de nouveautés mais surtout un GPU amélioré

Mais ce sera surtout l'occasion pour le géant de Santa Clara de commencer à vraiment marquer les esprits avec une partie graphique qui pourra faire face à des GPU d'entrée de gamme de manière réellement importante. Car si celle-ci apportera son lot d'améliorations au niveau multimédia, c'est au niveau des performances qu'il faudra marquer le coup, notamment visà-vis des APU d'AMD toujours plus véloces.

 

Intel NDA Iris Intel Haswell Slides IDF 2013

Des performances quasiment multipliées par deux ? Chiche ?

 

Car après avoir phagocyté tout ce qui permettait de profiter de la 3D au sein des OS, mais aussi le « Casual gaming » et autres titres ne nécessitant pas vraiment de performances graphiques (WoW par exemple), la marque veut s'attaquer à une partie un peu plus haute de la pyramide.

Une gamme graphique bien plus complexe : bienvenue à Iris et Iris Pro

Pour nous en convaincre, une présentation a été mise à notre disposition il y a deux jours. Celle-ci n'est pas très exhaustive et les seules réelles informations concernent la confirmation de la dénomination des différentes déclinaisons qui seront proposées. Car si elles étaient en général deux ou trois sur les gammes précédentes, les choses vont ici certainement se complexifier :

 

Intel NDA Iris

 

Comme on peut le voir, rien que pour la GT3, qui prendra bien la référence 5000, 5100 ou 5200 avec un nom de gamme qui pourra être HD Graphics, Iris ou Iris Pro. Au total, on compte trois versions. Celles-ci seront à chaque fois un compromis entre échauffement thermique et performance puisque deux paliers sont évoqués : 15 watts et 28 watts.

 

Des versions moins véloces continueront d'être exploitées : ainsi GT2 pourra aussi connaître trois déclinaisons : HD Graphics 4200, 4400 et 4600. Pour rappel, sur Ivy Bridge il était question de HD Graphics 2500 et 4000. Les Celeron et les Pentium auront toujours droit semble-t-il a une version réellement limitée : HD Graphics.

Une remise à plat des logos, l'instant « Hypitude »

Mais derrière ces petits noms, qu'est-ce qui se cache ? Cette documentation ne nous apprendra rien. Elle est en effet surtout destinée à évoquer les changements en terme de marque, comme ce qui est prévu pour les logos Core i3, i5 et i7 qui seront eux aussi modifiés pour suivre la mode de la mise à plat :

 

Intel NDA Iris

 

Mais dans la pratique, qu'est-ce que Haswell va changer au niveau du traitement graphique et multimédia ? Pour le savoir, il faut en fait analyser les documents dévoilés lors de l'IDF de septembre à San Francisco mais surtout lors de celui de Pékin en avril dernier.

Un pilote amélioré, Collage désormais mis en avant

Il est tout d'abord question d'un nouveau pilote qui arborera lui aussi un look très... Windows 8. Le noir et bleu sombre laissent place à un blanc assez éclatant, sans doute pour indiquer que la clarté sera de mise. Nous n'avons pas encore pu mettre la main dessus, mais il semblerait qu'une nouvelle organisation des réglages soit de la partie, espérons que cela sera plus simple et plus complet qu'auparavant.

 

Intel Haswell Slides IDF 2013 Intel Haswell Slides IDF 2013

 

Cela devrait permettre la généralisation d'une fonction que nous avons déjà évoquée : Collage. Si certains constructeurs l'avaient utilisée comme un substitut à l'utilisation d'écrans 4K, il est surtout question d'un équivalent d'Eyefinity (AMD) ou de Surround (NVIDIA). Cela permet en effet de gérer jusqu'à trois écrans et de les regrouper pour n'en former qu'un virtuel qui sera vu par le système d'exploitation comme une unique surface.

DisplayPort 1.2 et HDMI 1.4a : les grandes définitions à l'honneur

Le support des très grandes définitions sera aussi de la partie. Car si la 4K était gérée par Ivy Bridge, la bande passante du DisplayPort a été revue à la hausse avec le passage à la norme 1.2 qui permet aussi l'utilisation de dédoubleurs MST comme ce modèle de Club3D que nous avions récemment évoqué.

 

Intel Haswell Slides IDF 2013 Intel Haswell Slides IDF 2013

 

Il sera ainsi possible de passer à du 3840x2160 @ 60 Hz sur un seul écran, mais aussi à du 2560x1600 @ 60 Hz sur deux écrans ou à du 1080p @ 60 Hz sur trois écrans avec un seul port. Le HDMI passe aussi à la norme 1.4a et pourra désormais afficher de la 4K mais à 24 Hz ou 30 Hz (ce qui est le maximum permis par la norme).

 

Notez enfin que les écrans « Narrow Gamut » et « Wide Gamut » pourront aussi être désormais parfaitement supportés via des options spécifiques au sein des pilotes.

 

Intel Haswell Slides IDF 2013 Intel Haswell Slides IDF 2013

 

Sur les appareils convertibles, la définition pourra aussi être adaptée automatiquement afin d'agrandir les bordures lors du passage en mode tablette. Une fonctionnalité qui avait déjà été montrée lors de la démonstration d'un design maison : le North Cape.

DirectX 11.1, OpenGL 4.0, OpenCL 1.2 et une puissance à la demande

Du côté des API supportées et de l'architecture du GPU, on a aussi droit à une légère mise à jour même si le gros de la base qui avait été exploité pour Ivy Bridge reste en place. Ainsi, OpenCL 1.2 est de la partie tout comme DirectX 11.1 ou encore OpenGL 4.0. Six sections sont définies et un « Command Streamer » pensé pour gérer l'organisation de l'exécution est ajouté au passage.

 

Intel Haswell Slides IDF 2013 Intel Haswell Slides IDF 2013

 

Mais entre GT1, GT2 et GT3, c'est le nombre de bloc utilisé, notamment pour ce qui est des unités d'exécution et de tout le traitement de la 3D (textures, rasterizer, caches...) et du multimédia qui sera ou non démultiplié. Le tout sera en effet doublé et si aucun chiffre n'a été donné officiellement il serait question d'un passage de 20 à 40 unités d'exécution, contre 6 pour GT1. Pour rappel, GT2 dans Ivy Bridge se contentait de 12, les gains de performances pourraient donc bien être au rendez-vous.

De la mémoire directement intégrée dans le packaging du CPU

Cela devrait d'autant plus être le cas pour GT3e (Iris Pro 5200), une version spéciale qui contiendra de l'eDRAM (il serait question de 128 Mo) au sein du packaging (et non du die). Ainsi, plus besoin d'utiliser la mémoire du système, celle-ci sera directement embarquée dans le CPU. Si AMD avait déjà tenté la chose avec une intégration sur certaines cartes mères, on ira cette fois un peu plus loin.

 

Intel Haswell Slides IDF 2013 Intel Haswell Slides IDF 2013

 

Mais Intel est encore flou sur les CPU qui auront droit à cette version, qui devrait arriver plus tard sur le marché. Nous avons demandé des confirmations sur ce point, mais rien ne nous a encore été répondu officiellement. Pour le moment, les partenaires semblent indiquer que cela sera réservé à certains portables et aux machines tout-en-un ainsi que les cartes mères dédiées à des produits tels que le NUC.

Des performances revues à la hausse, en 3D et pour la compression vidéo

Au final, il serait ainsi question d'un rapport de un à deux ou trois selon les cas pour un Core i7 4770K par rapport à l'actuel 3770K, mais uniquement sous 3DMark. La différence étant bien moins importante avec la version pensée pour un TDP plus faible. Il sera intéressant de voir si de tels écarts se vérifient dans la pratique et dans quelle mesure ils sont dûs à une amélioration des fréquences, de l'architecture ou l'éventuelle intégration de mémoire intégrée (ce qui devrait ne pas être le cas que du 4770K).

 

Intel Haswell Slides IDF 2013 Intel Haswell Slides IDF 2013

 

Pour ce qui est de l'encodage vidéo, de nouvelles améliorations sont aussi de la partie : support du MPEG2 en hardware, du MJPEG en mode basse consommation et du SVC qui permet un support unifié des appareils (écrans, tablettes, TV, smartphones...) ce qui devrait être intéressant dans certains usages précis comme celui de la vidéo-conférence qui est chère à Intel (notamment pour le marché Pro).

 

La qualité a aussi été améliorée avec l'arrivée de la stabilisation de l'image, de la Frame rate conversion, d'un filtre pour coller au mieux au teint de peau ou de la gestion d'un Gamut étendu. Les performances seront bien entendu en fonction de la gamme utilisée, GT3 contenant plus d'unités que GT2 par exemple.

 

Intel Haswell Slides IDF 2013 Intel Haswell Slides IDF 2013

 

La réorganisation des unités et l'amélioration de la couche logicielle devraient aussi améliorer la gestion de l'énergie lors de ces tâches, ce qu'il sera là aussi intéressant d'analyser dans la pratique.

Media SDK prend de plus en plus de place : Open source et solution pour serveurs

Au final, c'est bien entendu Quick Sync Video qui devrait profiter de toutes ces améliorations. Pouvant désormais être exploité avec des logiciels libres tels que Handbrake, il est aussi au cœur de la stratégie serveur d'Intel puisqu'une version dédiée du Media SDK a récemment été annoncée. De quoi intéresser toutes les sociétés qui misent sur la vidéo de masse et faire les affaires du géant de Santa Clara ?

 

Intel Haswell Slides IDF 2013 Intel Haswell Slides IDF 2013

Quid du H.265 et de la réalité de ces promesses ?

Quoi qu'il en soit, il reste une grande inconnue : le support du H.265 (HEVC). Si la 4K a été largement évoquée par Intel au sein des publications récentes, cela n'a pour le moment pas été précisé. Il faut donc considérer que cela viendra dans une prochaine génération, même si une surprise n'est pas à exclure totalement.

 

Reste maintenant à attendre de voir ce que donneront toutes ces belles annonces dans la pratique, et comment elles seront exploitées par les partenaires d'Intel. En effet, entre la démocratisation prévue des Ultrabooks, la montée en performances au niveau graphique, l'arrivée d'une nouvelle mouture de Thunderbolt et même l'émergence de plus en plus de solutions telles que les NUC, les mois à venir pourraient être passionnants à suivre du côté de l'évolution des usages. Qui a dit que le PC était mort ?

 

source : PCinpact

 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Call of Duty: Ghosts Masked Warriors Teaser Trailer [FR]

Jeudi, 02 Mai 2013 11:25 | Mis à jour (Mardi, 30 Novembre 1999 00:00) | Écrit par ZuiBaXiaN

 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

RAZER BLADE dans le LAB INVASION..!

Mercredi, 30 Janvier 2013 17:45 | Mis à jour (Mercredi, 30 Janvier 2013 17:49) | Écrit par ZuiBaXiaN

 

 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

MEGA is Here..!

Lundi, 21 Janvier 2013 12:27 | Mis à jour (Mardi, 30 Novembre 1999 00:00) | Écrit par ZuiBaXiaN

 

 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

IllumiRoom by Microsoft

Lundi, 21 Janvier 2013 12:26 | Mis à jour (Lundi, 21 Janvier 2013 12:27) | Écrit par ZuiBaXiaN

 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

CATZILLA ALLBenchmark

Mercredi, 09 Janvier 2013 06:27 | Mis à jour (Mardi, 26 Mars 2013 02:40) | Écrit par ZuiBaXiaN

Afin d'offrir le meilleur de nos machines, nous utilisons CATZILLA ALL BENCHMARKS pour tous nos tests et optimisations..! C'est ça le petit + INVASION-LABS..!

 

Page 1 sur 29


© 2006-2010 Invasion-Labs by Gorilla Web Design